Otologie : Anatomie et Physiologie de l’oreille

L’Oreille externe (le pavillon et le conduit auditif externe –CAE) est la partie visible du système auditif qui capte les informations sonores afin de les transmettre vers l’oreille moyenne.

L’absence de pavillon entraîne une hypoacousie de 10 dB sur les fréquences de 1500 et 7000hz et de difficulté concernant la stéréophonie.

Le Conduit auditif externe (CAE) est un tunnel de 2cm de long non rectiligne. Il est fermé à son extrémité interne par le tympan-membrane vibratoire qui transforme l’énergie sonore canalisée par le CAE en énergie mécanique.

oreille

 

Oreille Moyenne et Mastoïde

L’oreille moyenne :

Il s’agit d’une cavité interposée entre le tympan, comme paroi externe le golfe de la jugulaire comme plancher, la trompe d’Eustache comme paroi antéro-inferieur, le promontoire de l’oreille interne ou se situent la fenêtre ronde surmonté du facial et la fenêtre ovale comme paroi interne , le tegmen tympani comme plafond (paroi osseuse la séparant du lobe temporal) et l’ouverture vers la cavité mastoïdienne comme paroi postérieure.osselets oreille moyenne

Le revêtement qui tapisse cette cavité est une muqueuse sécrétoire qui contient les 3 osselets le marteau, l’enclume et l’étrier.

L’énergie sonore appliqué au tympan est ainsi transmise par un  jeu de mouvements des osselets qui vibrent l’un après l’autre ; la conformation de ce système permet l’amplification de la transmission du son vers la fenêtre ovale.

 

Rôle :

– le gain d’énergie

Le comblement de la caisse du tympan par du liquide ou de l’inflammation, ou l’attente de la chaîne ossiculaire donne une perte de 30 à 60 dB Il s’agit d’une surdité de transmission.

La mastoïde :

C’est le relief osseux situé en arrière du pavillon de l’oreille .Elle est formé par multiples cellules aérée  creusée  dans l’os temporale et aérées  via l’oreille moyenne et tapissée d’un muqueuse également sécrétoire.

Rôle :

-alléger la boire crânienne comme toutes les cavités de la face

-participer au échanges gazeux de l’oreille moyenne équilibrer  les  variation de la pression  comme la trompe d’Eustache  qui communique  avec le rhinopharynx par son extrémité interne.

L’Oreille Interne :

-la cochlée ( le limaçon) organe récepteur de l’audition

-le vestibule organe sensoriel de l’équilibre

Les 2 structures sont en communication via la valvule de Bast et forment en tout le labyrinthe.systeme acustico vestibulaire

Cette structure sensorielle membraneuse est enchâssée dans l’os compact de la pyramide pétreuse qui la moule sur tous ses contours. C’est comme un « négatif » du labyrinthe membraneux, nommé labyrinthe osseux.

L’espace compris entre le labyrinthe osseux et membraneux est baigné par la périlymphe.

Celle-ci résulte de la filtration plasmatique (capillaires) et d’une activité enzymatique spécifiques. Sa composition ionique est proche de celle des liquides extra- cellulaires .

L’espace périlymphatique est en continuité avec l’espace sous arachnoïdien par l’aqueduc cochléaire.

Le labyrinthe membraneux est rempli du liquide endolymphe produit par la strie vasculaire cochléaire, d’une composition ionique pauvre en sodium et riche en potassium.

CortiL’endolymphe est résorbée par le sac endoliphatique, appendice du vestibule.

L’altération aigue de la composition ionique de l’endolymphe est supposée être à l’ origine de la maladie de Manière, et  peut  expliquer la triade de la crise de Menière.

La vascularisation  chochléo-vestibulaire se fait en général à partir d’une branche de l’artère cérébelleuse antéro-inferieure (AICA).

Il existe donc une artère  chochléo-vestibulaire et vestibulaire antérieure.