Les Acouphènes

 

Description des acouphènes

Sifflements, bourdonnements, grésillements, tintements, voici la liste non exhaustive des sensations auditives perçues par les personnes souffrant d’acouphènes.

Ces bruits « parasites » qui ne sont pas générés par une situation extérieure peuvent être perçus à l’intérieur de l’oreille comme au milieu du crane, au niveau Acouphenes Vasculairesd’un ou des deux oreilles, de façon progressive ou brutale.

Chacun a été amené à ressentir un jour ce genre de symptômes ; la situation peut devenir très vite cauchemardesque dès lors que ces sensations deviennent récurrentes, voire dans certains cas permanentes.

 

Les acouphènes en chiffres

Les acouphènes touchent un très grand nombre de personnes, on estime le nombre d’acouphéniques en France à :

– 3.710.000 personnes souffrant d’acouphènes permanents*

– 12.290.000 personnes souffrant de temps en temps*

soit près de 16 Millions de Français concernés*

Ainsi un français sur 2 connaît une personne touchée dans son entourage :

Acouphènes

  

Acouphènes : Les différents types

On distingue communément deux types d’acouphènes :

Les acouphènes objectifs, provenant de l’intérieur du corps, ils sont plus rares et ils peuvent être identifiés par votre spécialiste (ex glomus  de la carotide ou de la  jugulaire, conflit neuro vasculaire).

Les acouphènes subjectifs, qui sont nettement plus fréquents et qui ne proviennent pas d’une source « physique ». Les traumatismes  pouvant générer des acouphènes sont :

– Directs : l’os temporal – la mastoïde – en général AVP ,AT, agressions

– Indirects :   de otite  séreuse chronique  jusqu’au barotraumatisme , accident de décompression, contrecoup  ( cou de lapin )

Cela peut également provenir de pathologies de type :

– Maladies métaboliques ( diabète)et vasculaire ( HTA) ou apparenté ( Maladie de Menière )

– Tumeurs de la fosse postérieure ( schwannome de vestibulaire )

– Médicaments oto-toxiques : aspirine a forte dose, érythromycine, aminosides

 

Les Causes

Le mécanisme des acouphènes n’est pas encore complètement clair à ce jour, il ne s’agit pas d’une maladie en soi mais plutôt d’un symptôme, généralement lié à une perte auditive.

Un certain nombre de facteurs susceptibles d’apparition des acouphènes ont été mis à jour, la plupart des patients ont eux-mêmes mis en avant les raisons les plus fréquentes :

étude acouphènes 1

 

Effectivement, le vieillissement et l’exposition au bruit figurent parmi les causes les plus fréquentes, mais on peut aussi citer :

– Certains médicaments pris sur le long terme

– La suite d’un traumatisme lié à un accident, un choc touchant la tête ou le cou

– Des troubles musculaires ou articulaires locaus

– Des troubles vasculaires

– La présence d’un bouchon de sérumen dans le canal auditif

– Certaines maladies spécifiques telles l’otospongiose

Il arrive fréquemment que la cause ne soit pas détectée.

 

Les Traitements 

Compte tenu des origines très diverses des acouphènes il est très difficile de déterminer un traitement unique.

Dans le cas de pathologies identifiées (otite, ostosclérose, maladie de paget…)il existe des traitements thérapeutiques spécifiques qui permettront de réduire voire de supprimer les troubles.

En cas de perte d’audition ou si le trouble fait suite à des dommages auditifs, certains médicaments ou injections peuvent être utilisés, leur efficacité n’est pas encore avérée et ils entrainent parfois des effets indésirables.

D’autres méthodes vont permettre le masquage d’acouphènes, ces différentes techniques vont permettre au patient de masquer ou à d’apprendre à mieux tolérer les bruits :

– Générateur de son blanc

– La Prothèse auditive

– La Thérapie acoustique d’habituation

– La Thérapie cognitivo comportementale

 

La Consultation ORL

Quelques conseils :

– Le silence complet est à proscrire, une simple musique ou un bruit de fond léger (tv, réveil…) vous permettra de couvrir les bruits parasites et ainsi de mieux supporter votre état

– Parlez en, maintenez un réseau autour de vous afin de ne pas verser dans l’isolement

Si les symptômes sont présents il vous faut consulter votre spécialiste, un examen ORL complet associé à un examen médical est nécessaire pour déterminer les causes et ainsi choisir le traitement adéquat à votre situation.